Pour le:Matière/Support:Consigne:Pièce jointe:
Mardi 21 septembreTACIT- pour ceux qui n'ont pas fait le travail de ce week-end. Ouvert jusqu'à 19h30 - Aller sur TACIT
En cas de perte du Mot de passe, contacter l'enseignant par SMS
Cahier rougeExercice, écrire avec soin
- phrases interrogatives:
Utiliser la formule "Est-ce que Lucas a faim?" ou "Lucas a-t-il faim?"
- Phrases négatives: utiliser ne...pas, ne...plus, ne...jamais
- Si besoin, fiche exercice
Elections Conseil d'école du 8 octobre. Vote par correspondance- compléter la fiche candidature (voir pochette) pour les parents qui souhaitent être candidats
Jeudi 23 septembreLecture Matilda- Lire les chapitres 2 et 3, répondre au questionnaire du chapitre 2 (pochette) - Questionnaire Chapitre 2
Pour la question 2, pour trouver les synonymes, il faut retourner la feuille et s'aider des définitions des mots écrits.

MATILDA Version Audio

Pour permettre aux enfants qui en ont besoin de bien suivre l’histoire étudiée en classe ou simplement pour le plaisir de l’écoute, voici une version audio des chapitres. Attention: pour chaque chapitre il y a des parties qui manquent, elles sont précisées ci-dessous. Aussi, lorsque des personnages parlent, il n’est pas toujours indiqué qui parlent, mais cela se reconnaît à la voix.
Les chapitres audios sont disponibles au fur et à mesure, en fonction des devoirs donnés.


Chapitre 1 : Une adorable petite dévoreuse de livres
Parties manquantes:
– P8 de « Je pourrais même » à p9: « Poursuivons notre récit »
– p10 de « A l’âge de un an et demi » à p12 « Tu as tout de l’enfant gâtée, ma fille »
– p17 de « Durant la première semaine » à p17 « mais elle résolut de ne pas s’en mêler »

Chapitre 2 : M. Verdebois, le grand marchand de voitures
Parties manquantes:
– p24 de « Maintenant, prends le kilométrage » à p27 « C’est sur mes bénéfices que tu te nourris »
– p29 de « Toutes ses lectures avaient développé en elle » à p30 « alors qu’elle savait très bien que ce n’était pas vrai »

Chapitre 3: Le chapeau et la superglu
Partie manquante:
– p36 de « – Au bout de la rue… » à p37 « …dont le visage s’était empourpré »